mer.

01

févr.

2017

Les racines du blues, c'est aussi Mamie Smith

Artiste américaine connue sous le nom de Mamie Smith, Mamie Robinson est née en 1883 à Cincinnati (Ohio).

 

Tour à tour danseuse de revue, chanteuse de jazz et de blues, pianiste et actrice, elle fut la toute première grande chanteuse de blues américaine.

De club en club, elle intègre en 1918 la revue "Made in Harlem" de Percy Bradford, et enregistre en février 1920 le premier disque du genre "Crazy Blues" qui se vendra à 75.000 exemplaires en moins d'une semaine.

 

De nombreux artistes accompagnent Mamie Smith, qui forme en 1936 un groupe dénommé Beale Street Boys.

Comme  nombre d'artistes de cette époque, elle meurt en 1946 dans le plus grand dénuement à l'hôpital de Harlem. Elle repose aujourd'hui au cimetière de Staten Island (NYC).

 

Par chance, il existe quelques documents vidéo de cette grande époque...