dim.

01

mars

2015

A banjo blues legend, Gus Cannon

Gus Cannon, le plus jeune de dix frères, est né le 12 septembre 1883 de parents métayers à la plantation Henderson Newell (Mississippi). A l'âge de 12 ans, en compagnie de son frère Tom, il se rend à Clarksdale pour travailler dans les champs de coton. C'est là qu'il se fabrique son premier banjo avec une boîte à pain.


Puis il se produit dès l'âge de 19 ans dans les fêtes du samedi soir, trouve un travail auprès de la compagnie de chemin de fer à Belzoni et forme son premier Jug Band avec Jim Guffin. C'est en 1907 qu'il rencontre Noah Lewis, un joueur d'harmonica qui avait la capacité de jouer de deux harmonicas à la fois... l'un avec sa bouche, l'autre avec son nez.

Noah Lewis lui présente alors le guitariste Ashley Thompson alors âgé de 13 ans. On retrouve Gus dans le circuit de medecine show sous le nom de Banjo Joe, puis sur Beale Street à Memphis, mais c'est en 1928 que Ralph Peer du label Victor lui fait enregistrer 26 pistes en trio, avec ses acolytes Noah Lewis et Ashley Thompson, sous le nom de Cannon's Jug Stompers.

Vénéré par de nombreux artistes des années 60, au nombre desquels figure Bob Dylan, il fera une réapparition lors du blues revival aux côtés de Furry Lewis et Bukka White, avant d'enregistrer un nouvel album en 1963. Il décèdera en 1979 à Memphis.