jeu.

30

oct.

2014

Libba... et le "cotten picking"

Née en janvier 1895 en Caroline du Nord, Elizabeth Cotten,  surnommée "Libba" fut une musicienne américaine de blues et de folk.

Gauchère et autodidacte, sa particularité, outre le fait qu'elle ne connaissait aucune des techniques musicales conventionnelles, était de tenir sa guitare à l'envers, ce qui l'obligeait à jouer les basses de ses doigts et les mélodies de son pouce.

Cette technique si spéciale fut bapti-sée "Cotten Picking"...

Elle découvre la musique avec le vieux banjo de son père, puis économise pour s'offrir à 8 ans sa première guitare qu'elle appellera Stella. Serveuse dans sa jeunesse, puis femme de ménage, elle jouera pendant de nombreuses années de manière occasionnelle. Ce n'est que vers la soixantaine qu'elle commencera à enregistrer sous le label Folkways et se produire sur scène, notamment avec Mississippi John Hurt, Johnny Lee Hooker ou Muddy Waters... Certaines de ses compositions furent reprises par de grands noms du blues ou de la musique folk, en particulier "Freight Train".

Elle mourra à 92 ans après avoir reçu quelques années auparavant le Grammy Awards de la "Meilleure chanson traditionnelle" pour son album Elizabeth Cotten Live. En 1989, Cotten fit partie des 75 femmes afro-américaines choisies pour apparaître dans le documentaire photo, I Dream a World.