ven.

23

mai

2014

He was the blues... Willie Dixon

"The blues are the roots, the rest are the fruits" (Le blues est la racine, les autres musiques en sont les fruits) cette citation est de nul autre que du “Parrain du Blues” Willie Dixon.

Il a littéralement créé le Chicago Blues avec plus de 500 compositions à son actif.

Contrebassiste-chanteur, compositeur et chercheur de talents, nombre de ses chansons comme “Hoochie Coochie Man”, “I Just Want to Make Love to You” écrite pour Muddy Waters, “Wang Dang Doodle” pour Koko Taylor et “Back Door Man” pour Howlin’ Wolf sont devenues de grands “standards” du blues.

 

L’une des chansons les plus enregistrées de Dixon, "My Babe" a été jouée et enregistrée par des artistes aussi variés que les Everly Brothers, Elvis Presley, Ricky Nelson, les Righteous Brothers, Nancy Wilson, Ike et Tina Turner et par les artistes du blues John Lee Hooker, Bo Diddley et Lightnin’ Hopkins.

Dans les années 50 il fait équipe avec le pianiste légendaire, Memphis Slim, avant d'internationaliser son blues dans le cadre du 1er American Folk Blues Festival en Angleterre...

Nominé plusieurs fois aux Grammy Awards dans les années 70, il poursuit sa carrière avec son groupe Chicago Blues All Stars bien que malade du diabète. Il disparaît en1992 à l'âge de 76 ans, laissant à sa veuve la Présidence de sa "Blues Heaven Foundation" à Chicago qui est aussi le siège de Chess Records Studio...