"L'Originator"... Bo Diddley

Du nom de cet instrument de fortune, le diddley bow, Ellas Otha Bates McDaniel, alias Bo Diddley, avait éructé un genre avant le genre, joué avant que le jeu n’existe.

 

Guitariste de blues aux temps d’un rock naissant, l’homme à l’instrument rectangulaire a influencé trois générations de musiciens avant de s'éteindre en 2008, à 79 ans...

Migrant des années 30 du Mississippi vers la région de Chicago, comme beaucoup de noirs du sud des Etats-Unis à l’époque, le jeune McDaniel avait d’abord commencé au violon avant de passer à la guitare suite à un show de John Lee Hooker.

Il est reconnu comme l'inventeur du diddley beat, forme évoluée et transposée sur la guitare du jungle beat, qui précipite l'éclosion du Rock en 1955. Il est ainsi surnommé l'Originator et considéré pour son rôle clé dans le passage du rythm'n blues vers l'ensemble de la musique populaire et alternative moderne, qu'elle soit rock, électronique ou break...
 En 1954, son premier 45t « Bo Diddley » grimpera directement en première position des charts R’n’B aux Etats-Unis.
Enregistrant des dizaines d’albums au fil des ans, faisant participer des femmes à ses côtés (Lady Bo, The Duchess…), c’est surtout via ses fans directs que Bo Diddley s’est fait connaître : des Stones à Clapton et Page, des Clash à Buddy Holly, d’Elvis à Prince, le nombre de morceaux, riffs, rythmes, empruntés à cet homme est incalculable.

Écrire commentaire

Commentaires : 0