Albert Collins, le Maître de la "Telecaster"

Né en 1932 au Texas, c'est sous l'influence musicale de T-Bone Walker ou John Lee Hooker qu'il crée sa formation en 1952, tournant dans les clubs autour de Houston. Au début des années 1960, les instrumentaux de Collins sont d'énormes succès, notamment  "le millionnaire Frosty" (enregistré avec le jeune Johnny Winter et Janis Joplin), "Sno Cone" ou "Thaw Out".

 

Puis il va avoir la chance de partager ses tournées avec son idole T-Bone Walker et de connaitre le succès avec un album fantastique : Ice Pickin'.

Il tourne ensuite avec Johnny Copeland et Robert Cray (devenu bluesman après avoir vu Collins jouer dans une fête scolaire de son lycée), puis avec son groupe, les Icebreakers.

En 1986, il reçoit le Grammy Award du meiileur album de blues traditionnel avec l'album "Showdown".

Avec sa mort surprise d'un cancer du poumon en 1993, Albert Collins laisse un héritage de blues qui continue à stupéfier et enchanter les amateurs du genre dans le monde entier.

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.